La Clef d'Harmonie® de votre ici et maintenant

« C’est par la voix que la conscience s’ouvre à l’inconscient, et l’homme à lui-même et à l’autre. » Denis Vasse

Scéance de coaching vocal - Énergie Vocale

« Diagnostic de notre santé physique et psychique, libération d’énergie, la voix permet de trouver notre équilibre. Les silences, le rythme, l’énergie, la justesse sont des signes de notre état vibratoire, de nos limitations et de nos résistances. » Jacques Bonhomme

Si vous n’avez jamais chanté, ou si vous n’osez pas vous exprimer en public, je me ferai un plaisir de vous accueillir pour vous accompagner et vous aider à trouver et prendre votre place, là ou vous en êtes, et vous encourager à peut-être découvrir votre clé d’harmonie.

Si vous rencontrez des difficultés (manque de confiance, problèmes professionnel ou familial, fatigue ou manque d’entrain… ), je vous propose de vous accompagner pour retrouver une direction dans votre vie grâce au travail par l’énergie vocale©.

Je suis disponible pour vous soutenir dans votre spécificité, et je serai attentive à essayer de répondre au plus près à la demande que vous pourrez me formuler. Chaque personne est unique et notre voix signe notre particularité. Elle raconte notre histoire et indique notre façon d’être en relation, ou non, avec notre environnement.

S’exprimer ce n’est donc pas seulement communiquer par des sons, c’est aussi prendre sa place dans l’espace pour entrer en relation, se redresser et prendre corps pour "être à l’autre" en toute conscience, prêt à interagir, c’est être ouvert à l’envie de respirer à soi et à l’autre, au désir de s’épanouir. S’exprimer vocalement peut donc aider à accéder à une certaine forme de bien-être. D’après Ivan Fonagy "l’ex-pression" c’est "l’élimination de tout ce qui crée une tension".

Pour moi il n’y a donc pas de voix sans corps, pas de corps sans coeur, et pas de coeur sans âme, car la voix est expression de tout notre être. Et bien évidemment, aucune expression vocale ne peut naître sans épouser le souffle.

Relier la voix à la fonction d’écoute est aussi pour moi indissociable de l’idée que je me fais de la production vocale. L’oreille tient une place prédominante dans la phonation, car comme le dit Alfred Tomatis « la voix n’émet que ce que l’oreille entend ».

Travailler sur la dynamique de la fonction d’écoute va permettre, en améliorant la perception corporelle, de débloquer les lieux de serrage pour agir directement sur la qualité de l’expression. Cela aura aussi une incidence positive sur le registre vocal utilisé qui va gagner en étendue. Il est important de comprendre que ce qui est mieux perçu est toujours mieux reproduit.

Voici un petit rappel concernant l’oreille

L’oreille a trois fonctions : audition, équilibre et charge d’énergie. On peut donc bien chanter à condition de posséder une bonne oreille car l’oreille est l’organisateur essentiel de tout le mécanisme vocal. Il conviendra donc pour chanter de développer l’envie d’aller vers l’autre, le récepteur, mais aussi d’apprendre à s’écouter soi même pour viser chaque son, lui donner sa hauteur juste, sa couleur, son inflexion, tout en y adjoignant l’intention et en y associant une bonne articulation. Il ne faut pas oublier que le son passe surtout pas conduction osseuse et qu’un son qui a été entendu devient écouté donc conscient. On chante donc aussi avec son oreille, et qui plus est, avec son oreille droite qui est l’oreille directrice. Elle est le chef d’orchestre qui dirige et organise toute la coordination phonatoire et tous les agencements musicaux. L’oreille gauche, elle, ne dirige pas : elle est plus musicale et se rapporte plus au côté émotionnel et affectif.

L’oreille peut cependant être le lieu de l’intrusion, car elle est toujours ouverte et, contrairement à l’oeil, ne possède pas de paupière. Mais l’oreille est aussi un lieu d’ouverture et de passage, car écouter c’est tendre l’oreille pour se relier à soi et rejoindre l’autre. L’écoute est donc un processus actif.

Être en relation

Il ne faut pas oublier non plus que l’acte vocal est fondamentalement mise en relation, car à travers l’acte vocal on s’adresse à l’autre, aux autres. La pensée aussi a une réelle énergie physique. Elle envoie de l’information au corps et va donc précéder l’expression qui s’adresse à l’autre et qui passe donc par l’envie ou non de communiquer. La manière dont on va s’exprimer va donc jouer un rôle essentiel dans la façon dont on va toucher l’autre, le récepteur de nos états émotionnels, et révèle également notre état "d’être à nous-mêmes ", physiquement et psychiquement. Selon Jacques Bonhomme « la voix est le reflet de l’âme qui cherche à se dire », et il nous rappelle aussi que « la voix draine la matière émotionnelle ».

J’ajouterai que j’ai appris que c’est à l’écoute du silence accompli en soi que la voix intérieure peut pleinement résonner en notre coeur, au rythme du souffle, la "voix du dedans" qui va inscrire son empreinte dans la "voix du dehors", celle qui va aller la rencontre de l’autre pour écrire la vie et vivre l’harmonie.